Jura – Château d’Arlay ***

MAJ : mars 2016

Le domaine : Plus vieux château viticole de France (1077), son vignoble est aujourd’hui de 25 hectares complantés de 3 cépages rouges et de 2 blancs. Exporté dans le monde entier, le vin du Château d’Arlay est un symbole du Jura, grâce à la forme de sa bouteille particulière mais également grâce à la qualité de ses vins jaunes. 

Les vins dégustés :
Chateau d’Arlay – Côtes du Jura – Cuvée Tradition – 2010
Château d’Arlay – Vin Jaune – 2006

 

Chateau d’Arlay – Côtes du Jura – Cuvée Tradition – 2010


Jura - Côtes du Jura - Château d'Arlay - 2010 Date :
mars 2016
Lieu de dégustation : salon des vignerons indépendants
Prix : 15-20 euros
Cépages : 2/3 chardonnay, 1/3 savagnin
Élevage: élevage de trois ans en gros foudres

Robe : limpide, de couleur jaune or medium.

Nez : net, d’intensité medium plus sur des notes de raisins frais, chèvrefeuille, citron confit, noisette, noix.

Bouche : vin sec, d’acidité medium, de corps medium, d’intensité aromatique medium plus. La bouche est à la foi souple et incisive, délicate et densément parfumée. La finale est longue et savoureuse quoique très sèche.

Avis : un beau vin classique, techniquement réussi mais qui manque peut-être d’un poil de fantaisie.

Informations supplémentaires : potentiel de garde de 15 ans (accentuation des arômes de fruits secs, développement des notes propres au savagnin).

 

Château d’Arlay – Vin Jaune – 2006

Jura - Vin Jaune - Château d'Arlay - 2006Date : mars 2016
Lieu de dégustation : salon des vignerons indépendants
Cépage : savagnin
Elevage : 7 ans en fût, laissé en vidange par évaporation naturelle, sans ouillage ni soutirage ni sulfitage, sous un voile de levures indigènes, sans ajout de levures sélectionnées commerciales

Robe : limpide, de couleur jaune or pâle.

Nez : net, d’intensité medium plus présentant des parfums de citron, raisin frais, raisin sec, abricot sec, noix.

Bouche : vin sec, extrêmement riche en arômes, au corps onctueux, suave et structuré. Une finale extrêmement longue et parfumée.

Avis : un très beau vin, extrêmement bien fait dans la pure tradition des vins jaunes classiques.

Informations supplémentaires : garde de plusieurs décennies possibles sur ce type de vin. Une bouteille entamée peut encore tenir plusieurs semaines (à condition que la bouteille ait bien été refermée – vacuvin recommandé).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s