FAQ – comment traduire en français courant ce qu’il y a écrit sur une étiquette de vin ?

FAQ-etiquette

Savoir parler du vin c’est bien, encore faut-il savoir lire l’étiquette pour dire ce que l’on a bu.
Et ce n’est pas (toujours) chose facile.

En gros, il existe 5 types d’étiquettes, et il faut les avoir rencontrées au moins une fois pour être capable de les déchiffrer. Le point positif, c’est qu’elles correspondent souvent à une région, donc cela facilite un peu la tâche :
L’Étiquette Bordelaise
L’Étiquette Bourguignonne
L’Étiquette du reste de la France
L’Étiquette des pays étrangers
L’Étiquette des Vins de France

Cela dit, comme sur tout produit sorti à l’ère du capitalisme, vous trouverez du marketing sur les bouteilles.

Cas 1 :


L’ÉTIQUETTE BORDELAISE
(presque la plus simple)

 
Ce qui est cool dans le bordelais, c’est que la représentation du château sur l’étiquette vous met déjà sur la voie de la région de production. Si vous voulez être sûr, cherchez le code postal de l’embouteilleur et s’il commence par 33, c’est que c’est bon.
L’appellation peut être Bordeaux tout court, mais c’est souvent une AOC du coin du type Saint-Emilion, Pauillac, Graves… cette information est en général assez bien renseignée sur l’étiquette, et souvent en-dessous du nom du Château.
Justement, le domaine est facilement identifiable (cela commence la plupart du temps par les mots « Château » ou « Domaine »). Là où cela devient un peu compliqué, c’est dans le cas des seconds vins qui ont régulièrement un nom un peu différent. Exemple : Virginie de Valandraud, pour le Château Valandraud. Il y a parfois des petits pièges, comme c’est le cas de l’Héritage de Chasse-Spleen qui n’est pas le second vin, mais un vin issu d’une autre parcelle (en Haut-Médoc, alors que le Chasse-Spleen est en Moulis-en-Médoc) mais restons pour le moment simple.
L’année, c’est facile, c’est souvent le seul nombre à 4 chiffres.
Et pour le bordelais, c’est l’essentiel.

Étiquette bordelaise = AOC + Château/Domaine + Millésime
Saint-émilion Grand Cru – Château Valandraud – 2011 Saint-émilion Grand Cru – Virginie de Valandraud – 2011
 Saint-Emilion Grand Cru - Chateau Valandraud - 2011 - Insta  Saint-Emilion Grand Cru - Virginie de Valandraud - 2011 - Insta

 

Cas 2

 

L’ÉTIQUETTE BOURGUIGNONNE
(Là, ça se complique)

Tout simplement parce que dans le bordelais il y a environ 60 appellations d’origine contrôlée, alors qu’en Bourgogne il en existe environ 100. En plus, il faut rajouter une notion de climat qui n’existe pas dans le bordelais. Le climat désigne une parcelle géographique dont la terre a des caractéristiques équivalentes sur toute la surface. Elle est surtout notée quand le vin est un 1er Cru ou un Grand Cru, mais elle n’est pas indispensable.
Commençons par le début. Pour lire l’étiquette bourguignonne, la première chose à faire est de repérer l’AOC. C’est très souvent ce qui est écrit en plus gros. Soit vous connaissez le nom de cette AOC, soit vous pouvez vérifier avec le code postal.
En général non loin, il peut être précisé « village », « premier cru » ou « grand cru ». A noter si présent.
En-dessous, très souvent, il y a le nom du fameux climat. Écrit en italique. Easy.
Ce qui compte beaucoup en Bourgogne, c’est le terroir mais aussi celui qui le travaille. Soit le domaine/vigneron est clairement identifié, soit il va falloir un peu chercher.
Pour le millésime, idem que pour les étiquettes bordelaises, suivez les chiffres.

Étiquette bourguignonne = AOC + Cru + Climat + Château/Domaine/Vigneron + Millésime
Bourgogne – Puligny-Montrachet – Domaine Ramonet – 2009 Bourgogne – Chassagne-Montrachet 1er Cru – Guy Amiot et Fils – Les Caillerets – 2013
Puligny-Montrachet - Domaine Ramonet - 2009 - Insta Chassagne-Montrachet 1er Cru - Guy Amiot et Fils - Les Caillerets – 2013 -

 

Cas 3 :

 

L’ÉTIQUETTE DU RESTE DE LA FRANCE
(désolée pour la grosse simplification)

Chaque région est différente, mais en ce qui concerne les étiquettes du reste de la France, elles ont quelques similitudes.
L’AOC est en général bien indiquée, il suffit ensuite de vérifier le code postal, si doute il y a. Le domaine/vigneron/cave coop/marque, ainsi que le millésime sont également facilement identifiables.
En revanche le petit plus, mais que l’on peut parfois (pas tout le temps) retrouver sur toutes les régions, c’est la cuvée. Elle est souvent indiquée en dessous de l’AOC ou même en général assez bas sur l’étiquette, en plus petit. Cela peut être soit un petit nom, soit comme en Bourgogne le nom de la parcelle, soit une caractéristique du vin.

Étiquette de France = AOC + Château/Domaine/Vigneron + Cuvée + Millésime
(Vallée du Rhône) Châteauneuf-du-Pape – Domaine de la Janasse – 2011 (Vallée de la Loire) Montlouis-sur-Loire – Domaine de la taille aux loups – Cuvée Remus – 2012
Châteauneuf-du-Pape - Domaine de la Janasse - 2011 - Insta Montlouis-sur-Loire - Domaine de la Taille aux Loups - Cuvée Remus - 2012 - Insta

 

Cas 4 :

 

L’ÉTIQUETTE DES VINS ÉTRANGERS

Moins codifiée qu’en France, elle permet d’identifier facilement le pays, le nom du vin, le millésime, et parfois le domaine/vigneron/marque. L’AOC ou la région de production est en revanche parfois moins évidente à retrouver mais le cépage est à l’inverse mis en avant sur l’étiquette. Suffit de ne pas confondre le cépage et le nom du domaine.

Étiquette de pays étranger = Pays +  Région + Nom du vin + Cépage + Château/Domaine/Vigneron + Millésime
Australie – Coonawarra – Bellwether – Cabernet Sauvignon – 2006 Espagne – Montsant – Brunus, 2011 (Cooperative Portal del Montsant)
Australie - Coonawarra - Bellweather - Cabernet Sauvignon - 2006 - Insta Espagne-Montsant-Brunus-2011-Insta

 

Cas 5 :

 

L’ÉTIQUETTE DES VINS DE FRANCE OU DES IGP
(souvent celles avec les dessins)

Dans le cas où les domaines ne font pas partie des AOC, ils ont le droit d’être un peu plus souples sur l’étiquette… et s’en donnent en général à cœur joie. Bon déjà c’est bien, cela vous indique que c’est un Vin de France (souvent en nature, il faut bien le dire).
Si vous cherchez bien, vous trouverez toujours sur l’étiquette le code postal  (donc la région) et ceux qui ont été chargés de l’embouteillage (le domaine/vigneron) ainsi que le millésime. (L’étiquette est la « fiche » où se trouve les renseignements obligatoires ; elle peut être collée devant ou derrière la bouteille ; l’autre « fiche » -avec les infos marketings/image- s’appelle la contre-étiquette.) Pour plus d’infos, il faudra prendre votre courage à deux mains, et soit poser la question au sommelier, soit au caviste. Ne vous inquiétez pas, c’est plutôt bon signe que vous posiez des questions sur un vin qui a une étiquette qui sort de l’ordinaire ! Mais la grande force de ces vins-là, c’est qu’ils portent souvent un nom. Indispensable pour se souvenir de ce que l’on a bu.

Étiquette IGP/Vin de France = Région + Vigneron + Nom + Millésime
 Ardèche – Sylvain Bock – Les Grelots – 2012 Vallée de la Loire – Noëlla Morantin – Chez Charles – 2011
Ardèche - VDT - Sylvain Block - Les Grelots - 2012 - Insta Vin de France - Loire - Chez Charles 2011 - Insta

 

Encore une fois, c’est légèrement plus complexe à cause de toutes les exceptions ici et là dont je ne vous ai pas parlées. Mais ces points ci-dessus vous permettront tout de même d’avoir une base solide.

Allez, un petit test pour les débutants : qui sont ces vins et d’où viennent-ils ?

LE TEST

? ?
Chablis 1er Cru - Domaine de Servin - Montée de Tonnerre - 2012 - Insta Italie - Barolo - Parusso - 2010 - Insta
? ?
Saint-Estèphe - Château Le Crock - 2010 - Insta Bandol - Château de Pibarnon - 2012 - Insta
? ?
New Zealand - Elephant Hill - Pinot Noir - 2011 - Insta vin-gaulois
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s