Vallée du Rhône – Saint-Joseph/Condrieu – Pierre Gaillard ****

MAJ : juillet 2017

Le domaine :​ le vignoble principal de Pierre Gaillard s’étend sur 25 hectares entre la Cote-Rotie et Cornas. Son Saint-Joseph fait des jaloux mais c’est surtout son condrieu qui fait jaser. Beaucoup considèrent le domaine crée en 1981 comme l’un des meilleurs domaines de la Vallée du Rhône septentrionale.
Pierre Gaillard a par la suite crée d’autres domaines : le domaine Madeloc à Banyuls-sur-Mer en 2002 et le domaine Cottebrune à Faugères en 2007.

Les vins dégustés :
Pierre Gaillard – Condrieu – L’Octroi – 2012
Pierre Gaillard – Saint-Joseph – Clos de Cuminaille – 2007

 

Pierre Gaillard – Condrieu – L’Octroi – 2012

Date : juillet 2017
Lieu de dégustation : à l’appartement
Prix : aucune idée, c’est un caddeau
Cépage : viognier

Robe : limpide, d’un jaune or étincelant d’intensité medium.

Nez : net, flamboyant, généreux, avec un parfum tellement intense qu’à peine versé dans le verre, il vient déjà titiller les narines. On commence avec des arômes d’amande et de vanille, remplacés par des notes de fruits frais : fruits jaunes, poire coing, puis par des notes confites d’acacia, d’abricot sec, de noisette légère. Le dernier arôme découvert est croûte de brioche sortie du four.

Bouche : vin sec, à la matière puissante, caressante, aux forts parfums de fleurs jaunes, fruits blancs (coing), amande, noisette fraîche. L’acidité est bien présente, ce qui peut étonner pour un condrieu de cinq ans ; c’est frais, dynamique et en parfaite osmose avec le gras élégant du vin qui lui donne une certaine gourmandise.
La finale est extrêmement longue.

Avis : un vin absolument magnifique et grandiose, dont la fraîcheur et la vigueur m’ont beaucoup étonnées. En effet, on dit souvent qu’il faut boire les condrieu dans les 2-3 ans, car ils peuvent perdre de leur fraîcheur, et devenir plus mous, moins élégants en vieillissant. Ici, il n’en n’est rien et mise à part les légères notes de noisette rien ne laisse transparaître l’âge de ce vin.
Ce vin est gourmand, élégant et équilibrant et je signe et persiste, somptueux. Boumchikiboum.

 

Pierre Gaillard – Saint-Joseph – Clos de Cuminaille – 2007

Vallée du Rhône - Saint-Joseph - Pierre Gaillard - Clos de Cuminaille - 2007Bu sans prise de note

Moins de 20 euros à la Cave du Bon Marché

Un vin rouge soyeux en bouche (on dirait du velours), avec des notes très élégantes de cerises confites, fraises écrasées, de violette, de mousse, de fougère, d’écorces d’arbres. De la tenue, de la tendresse et de l’élégance pour ce très beau St-Joseph aux tanins caressants et à la finale très longue.

Un très très bon pour ce vin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s