Bourgogne – Volnay 1er Cru Taillepieds – Bouchard Père & Fils – 2003

Bourgogne - Volnay 1er Cru Taillepied - Bouchard Père & Fils - 2003Date : octobre 2015
Lieu de dégustation : à l’appartement, pour se faire plaisir
Prix : oublié depuis (acheté en 2011)
Cépage : pinot noir

Robe : rouge brique d’intensité medium.

Nez : net, d’intensité medium. A l’ouverture. ce sont surtout les fruits rouges (fraise, fraise des bois, framboise) et fleurs rouges qui dominent (pivoine, rose). Les notes de fruits secs et pot pourri confirment l’âge du vin et on se dit qu’il commence sa pente descendante. Or, après une nouvelle observation olfactive deux heures plus tard c’est un nez plus jeune, plus frais et plus complexe qui se présentent à nous : les fruits rouges éclatent de jeunesse, on trouve également des notes de violette, de sous-bois, de cuir, de fumée. Complexe !

Bouche : même expérience qu’au nez, et c’est encore mieux après un léger carafage. L’oxygène semble jouer le rôle « d’accélérateur de jeunesse », on se retrouve avec un vin qui pète la forme avec son acidité rafraîchissante, son corps juteux et bien présent, ses tanins parfumés et encore fringants comme ceux d’un vin plus jeune. Bref, un vin élégant d’une belle complexité qui semble profiter à fonds de sa nouvelle jeunesse jusqu’à cette finale longue et délicate aromatisée aux 5 baies.

Avis : à chaque fois que je bois un beau Bourgogne, je me dis qu’il faudrait vraiment que je découvre mieux cette région ! Ce vin m’a séduit par sa jeunesse, sa complexité et sa bienveillance, me laissant même moi petit amateur providentiel de Bourgogne profiter de ses charmes. J’imagine déjà la tête des aficionados de la région qui me regarderaient en secouant la tête et en me disant que je n’ai vu que la partie émergée de l’iceberg. Et oui, avec ces 130 hectares, Bourchard est bien loin de l’exploitation familiale si chère à la région. Mais vous savez quoi ? Moi j’ai passé un excellent moment, et je recommande vivement ce vin !

Publicités

Une réflexion sur “Bourgogne – Volnay 1er Cru Taillepieds – Bouchard Père & Fils – 2003

  1. Pingback: Estelle R : quels vins offrir à ses beaux-parents (à moins de 50 euros) ? | LARRY LEVAN 20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s