Quels vins boit-on l’été (quand il fait chaud) ?

Other-Summer_Essentials#chaleur #summer #vacances #lamacarenatoutnudanslapiscine

L’été c’est… rosé

Rien de révolutionnaire dans tout cela, le triptyque soleilxterrassexrosé est un classique incontournable des beaux jours pour la majorité d’entre nous. Pourquoi ? Parce que servi refroidi, le rosé est à la fois rafraîchissant (ce qui donne une impression d’alcool moins fort que pour les rouges), présente moins de tanins (donc rien qui ne « râpe » la langue) et laisse apparaître des arômes gourmands et agréables de citron, pamplemousse, rose et fraises fraîches.

Sympathique, souvent moins cher, on a tendance à en boire comme du petit lait. Mieux vaut alterner avec des verres d’eau, non pas pour se la jouer précieux, mais pour éviter la déshydratation et le bon mal de crâne le lendemain. Et pour info, le volume d’eau dans le glaçon qui flotte dans les verres des mauvaises terrasses ne suffit pas. Et puis, ça ne se fait pas !

Top 3 des rosés de la saison :

Allemagne – Sekt – Weinhaus Pforta
Budget : moins de 10 euros
: Allemagne
Note : pas forcément facile à trouver mais le mix parfait entre parfum, alcool et bulles.
Languedoc – Château La Sauvageonne
Budget : 39,90 euros, mais c’est la version « prestige »
: Caviste & Supermarché (Auchan)
Note : un rosé de gastronomie avec du corps, des tanins et une touche d’élevage. Parfait avec un parmesan affiné.
Languedoc – Mas Amiel, Rosé Plaisir
Budget : 10 euros
: Caviste & Supermarché (Monop’, Auchan)
Note : tout est dit dans le titre, on passe un cool moment avec ce rosé à l’élégante bouteille.
Allemagne – Saale-Unstrut – Sekt - Weinhaus Pforta – Blütensammler – 2014 Languedoc-Roussillon – Côteaux du Languedoc – Château La Sauvageonne – GMW - 2014 Roussillon - Côtes du Roussillon - Mas Amiel -Rosé Plaisir - 2014

 

Mais c’est aussi le vin blanc !

Encore un vin servi frais dans son bac à glaçons, qui offrira de la fraîcheur et du réconfort ! Souvent plus acide que le vin rouge, il rafraîchit le palais et on y découvre des parfums d’agrumes, de fruits blancs, de fleurs et parfois des notes pâtissières (tout ce qui peut servir à faire un gâteau, de la levure au lait). Il peut avoir des arômes plutôt végétal (comme les sauvignons blancs ou certains chenins) ou très fruités (comme les vins du sud à base de roussanne ou chardonnay). Et son corps peut être très vif (en Vallée de la Loire, Bourgogne) ou au contraire très rond (souvent les vins du « Sud »). Parfait pour l’apéritif, il accompagnera souvent à merveille les plateaux de fruits de mer, ou les salades de pique-nique.

Top 3 des blancs de la saison :

Muscadet – Domaine de l’Ecu, Gneiss
Budget : autour de 12 euros
: Caviste, Grands Magasins (Bon Marché) & Supermarché (Monop)
Note : trame minérale bien présente pour ce vin vif aux parfums d’agrumes & de fleurs blanches.
Espagne – Penedès, Calcari
Budget : autour de 12 euros
: Caviste & Supermarché (Monoprix)
Note : vin blanc frais & végétal. Très apprécié pendant les pique-niques et moment de chill entre amis. Design de la bouteille plutôt réussi.
Bougogne – Petit Chablis, La Chablisienne
Budget : 10 euros
: Caviste
Note : bon travail de cave coop’ sur ce petit Chablis, agréable et facile à boire. Rassemble les générations autour du tarama & des crevettes.
Muscadet - Domaine de l'Ecu, Gneiss Espagne – Penedès – Calcari – 2012 (Parès Balta) Bourgogne – Petit Chablis – Pas si petit – La Chablisienne – 2012

 

Et les rouges ?

Alors il est vrai que le gros rouge qui tache est un peu compliqué quand il fait 32° dehors. Peu d’acidité, des tanins, du corps et de l’alcool = pas vraiment le meilleur mix de l’été.

En revanche, il existe de nombreux vins rouges avec un bon niveau de fraîcheur (les vins de Loire), des tanins plutôt souples (les vins du Beaujolais) avec des arômes de fruits d’été gourmands (fraise fraîche, framboise) et souvent une note légèrement épicée qui relève le tout (poivre blanc, réglisse).

Si vous achetez un vin en supermarché sans pouvoir bénéficier des conseils du caviste, je vous conseillerai du coup plutôt des vins du Beaujolais : Beaujolais Villages, Fleurie, Cotes de Brouilly, Saint-Amour, certains Morgon… Si vous allez chez le caviste (ouaiiiis, youpiii), demandez lui directement un vin léger. Il y a de grandes chances qu’il vous oriente vers la sélection suivante, et, oh miracle, ces vins sont souvent à des tarifs tres compétitifs (8-15 euros).

Top 3 des rouges de la saison :

Ardèche – Mas du Libian – Khazan
Budget : environ 12 euros
: Caviste
Note : un jus croquant & gourmand, avec une belle personnalité.
Beaujolais, Les Bertrand (Morgon), Coup de Canon
Budget : Moins de 10 euros
: Caviste
Note : un vin qui s’accorde parfaitement à la cuisine de tous les jours, en hiver comme en été.
Bourgogne, L’Oeuvre de Perraud
Budget : 12 euros
: Caviste
Note : Un Bougogne aromatique, à la structure tannique délicate. Très bien.
Vallée du Rhône - Côtes du Rhône - Mas du Libian - 2013 Beaujolais – Morgon – Les Bertrand – Cuvée Coup de Canon – 2012 Bourgogne – L’Oeuvre de Perraud – 2012 – Rouge

 

Toutes ces explications m’ont données soif. Bon vin !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s