Mon top 9 des vins – toutes catégories confondues

Top_9-toutes-cat-tallCes listes sont subjectives et personnelles et ne reposent que sur mes dégustations propres. Elles ne sont en rien des vérités générales, mais seulement le reflet de mes découvertes viticoles. L’ordre est en générale aléatoire.

Voici la liste des 9 vins qui ont le plus compté pour moi – beaucoup sont reliés à des événements, à des moments ou à des lieux.

LES VINS

PRIX

Bordelais – Saint-Emilion Grand Cru – Château Gueyrosse

J’ai goûté ce vin après avoir fait pour la première fois la démarche pour visiter un domaine viticole. Je me rappelle avoir trouvé l’adresse dans le Routard Aquitaine de l’époque. J’ai été accueilli par Yves Delol et ai découvert ce jour-là la magie du vin.
Plus d’information : ICI

-25 euros (prix domaine)

Bordelais – Saint-Emilion Grand Cru – Château Valandraud

Un vin dégusté sur le salon de la RVF au milieu du bruit et de la foule. Je n’aurais pas du tout parié que cela me plairait mais ce vin a fait raisonner quelque chose en moi. C’est à mes yeux l’excellence bordelaise.

Notes de dégustation du 2011 : ICI

150-200€ (prix caviste)

Bordelais – Sauternes – Château Guiraud

Visité en 2006 ou 2007, lors des Portes ouvertes de Sauternes qui avaient lieu un jour où il faisait froid. Je me rappelle avoir été charmé par les vins et par le lieu, car j’avais l’impression d’être chez moi, en paix.

40-60€ (prix caviste)

Bordelais – Sauternes – Château de Fargues

Bu pour mes trente ans, après avoir cherché longtemps à m’en procurer sur Paris (à un bon prix). Un vin synonyme pour moi de pardon et de partage. Magique.

Notes de dégustation du 2003 : ICI

65-140€ (prix caviste)

Bourgogne – Volnay 1er Cru – Les Caillerets – Domaine de la Pousse d’Or

Le soleil après la pluie, le réconfort après une dispute. Bu au restaurant Chez Félix (Paris 17), j’y ai découvert la douce musique élégante des Bourgogne rouges.

60-80 € (prix caviste)

Italie – Amarone della Valpolicella – Azienda Agricola Dindo

Après être descendu de la voiture, pour permettre à la Punto de gravir la colline en bas de laquelle nous étions coincés, nous sommes tombés devant les grilles du Domaine Dindo. Et avons découvert un vin magique, dense, aux arômes de cerise et de végétal. Le vin de la communion.

20€ (prix domaine)

Vallée du Rhône – Châteauneuf-du-pape – Château la Gardine – Cuvée des Générations Marie-Leoncie (blanc)
En visite convalescente auprès des vignes de Châteauneuf, j’y ai découvert un vin blanc à la fois cristallin et charnu que je boirai lorsque je me fiancerai. Le vin de la promesse d’un avenir radieux.

Note de dégustation du 2011 : ICI

-40€ (prix domaine)

Vallée de la Loire – Hospices de Saumur – Chenin blanc

Encore un vin dégusté sur un salon mais celui de Rue 89. J’ai trouvé le vin tellement bon, que j’ai dû revenir sur le stand au moins toutes les demi-heures pour me ravitailler. Un délice rare et pur.

Note de dégustation du 2012 : ICI

?

Vallée de la Loire – Vin de Pays du Puy-de-Dome – L’arbre blanc

Bu pour célébrer mon anniversaire au Chateaubriand (Paris 11). L’un de mes premiers vins natures/bio/biodynamiques. Le souvenir d’une musique gustative, joyeuse et profonde. Je n’avais jamais rien bu de pareil. (je crois que c’était la Cuvée les Petites Orgues.)

-20€ (prix caviste)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s