Bulgaria – Thracian Valley – Labyrinth – 2012 – Semi dry

Bulgaria-Labyrinth_2012-Insta

Lieu de dégustation : en Pologne, à Poznan avec des amis. La bouteille a été apportée par des polonaises qui l’ont choisie car c’est une marque assez consommée en Pologne et que l’on trouve facilement (en supermarché).
Prix : 13 zlotys soit environ 2,50 euros
Cépages : information introuvable (ni sur l’étiquette, ni sur les quelques sites Internet qui évoquent ce vin)

Robe : rouge profond, avec une matière dense qui ne laisse pas passer la lumière.

Nez : c’est assez surprenant car on a plutôt l’impression de sentir un sirop de vin ou un cocktail à base de raisins fermentés. C’est vanillé, ça sent le bois (ou plutôt le cirage pour bois), et la menthe. Et une odeur que j’ai mis beaucoup de temps à identifier : de l’essence. Bizarre, non ?

Bouche : une matière très dense, dont la saveur essentielle sur la langue est le sucre. C’est assez lourd et la rétro-olfaction met en exergue les arômes de « l’élevage » (bois, vanille).

Avis : on dirait du faux vin, un peu comme une boisson pour faire goûter du vin aux enfants (avec cependant beaucoup d’alcool), car sucré et facile à boire. Et c’est ce qui est intéressant : dans un pays où la tradition du vin est faible, et où les saveurs sucrées ont explosé dans les rayons des supérettes depuis trente ans, il paraît évident que le marché soit dominé par des vins rouges (car plus vendus et plus « réputés » que les blancs et les rosés), demi-secs car moins amers et sucrés, avec des tanins très très adoucis (pour une consommation rapide après l’achat). En bouche ce n’est pas mauvais, mais cela ne ressemble pas à du vin mais à un épais sirop. Sirop qui donnera mal à la tête le lendemain matin.

Informations complémentaires : la consommation de vin est récente en Pologne et malgré quelques hectares plantés essentiellement dans la région de Varsovie, les bouteilles consommées proviennent essentiellement des pays proches comme la Bulgarie ou la Moldavie. On trouve également quelques marques françaises dont Mouton-Cadet (vendu environ 50 zlotys donc plus cher qu’en France) ou une marque je ne connaissais pas Barton et Guestier (après recherche, qui appartient au groupe Castel). Les vins français ont une assez mauvaise réputation car de nombreuses bouteilles exportées sont de très basse qualité, difficiles à boire et sont vendues à des prix supérieurs aux bouteilles des autres pays.

Pologne-Supermarche_insta

Publicités

Une réflexion sur “Bulgaria – Thracian Valley – Labyrinth – 2012 – Semi dry

  1. Pingback: Comment décrire les arômes du vin ? (version über simplifiée) | Le vin des débutants

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s