Bordelais – Francs Côtes de Bordeaux – Château Le Puy *****

MAJ : avril 2017

Le domaine : ​le Château est connu pour être l’un des précurseurs de la biodynamie (en fait depuis le XVIIe siècle, il n’y pas d’entrants chimiques !). La famille Amoreau, « vigneronne » depuis 1610 est connu pour son avant-garde (voyage de barriques sur un voilier ecolo, demande de création d’une nouvelle appellation auprès de l’inao) et son éthique sur sa production mais également sa distribution. En effet depuis 2009, le Château n’a que peu augmenté ses prix en primeur alors que le prix de ses bouteilles a explosé sur le marché depuis que le millésime 2003 est apparu comme le treizième apôtre dans le 25ème tome du manga Les Gouttes de Dieu. Jean-Pierre Amoreau avait alors retiré du marché ses bouteilles pour éviter toute spéculation (voir l’article de Libération).
En plus des belles valeurs qu’il porte, le Château propose des vins superbes à la fois majestueux, élégants et gourmands. Personnellement, je ne m’en lasse pas. De très grands vins.

Les vins dégustés :
Château Le Puy – Francs Côtes de Bordeaux – 2012
Château Le Puy – Francs Côtes de Bordeaux – Emilien – 2011

 

Château Le Puy – Francs Côtes de Bordeaux – 2012


Date : avril 2017
Lieu de dégustation : au restaurant Grand Amour (Paris 10)
Prix : 45 euros sur place
Cépages : merlot, cabernet sauvignon, carménère


Bu sans prise de note

Toujours aussi fan de cette belle maison bordelaise qui offre à la fois des vins plein de majesté, d’élégance et de gourmandise. Comme à chaque fois il faut en revanche laisser le vin s’ouvrir (idéalement plusieurs heures en avance) afin que les premiers arômes s’effacent et laissent apparaître ces belles notes de cassis, réglisse, mûre, chocolat, café, bois verni et vanille. La bouche ronde aux tanins présents mais majoritairement veloutés est caressante malgré cette belle fraîcheur qui tient le vin. La longueur finale n’est pas courte.

C’est un grand plaisir d’ouvrir une bouteille.

 

Château Le Puy – Francs Côtes de Bordeaux – Emilien – 2011

Bordelais-Francs Côtes de Bordeaux - Château Le Puy - Emilien 2011Date : octobre 2014
Lieu de dégustation : lors d’une initiation à la dégustation (que je menais – youpi)
Prix : 17,80 euros chez Lavinia
Cépages : merlot, cabernet sauvignon, carménère

Robe : rubis dense et brillant. Le vin est corpulent, dense.

Nez : un vin jeune (24 mois d’élevage) qui peut paraître fermé au premier nez mais qui offre après aération une belle complexité. On a du fruit rouge sauvage (fraise des bois), de la mûre, du cassis. Également une sensation de quelque chose légèrement toastée.

Bouche : une bouche pleine mais fraîche, dense mais veloutée sur des arômes gracieux de fruits rouges, de boisé élégant. Un petit côté végétal, herbe fraîche. Et même une pointe de noisette et de chocolat. C’est complexe, dense, riche, les tanins sont présents mais non astringents. En fin de bouche c’est légèrement acidulé. Belle longueur.

Avis : c’est délicieux mais c’est surtout un très beau vin de garde. Déjà une belle buvabilité, mais on sent un potentiel de 10 ans facile. Pour un bordeaux à moins de 20 euros, c’est vraiment très bien.

Information supplémentaire : connu pour être des précurseurs de la biodynamie (en fait depuis le XVIIe siècle, il n’y pas d’entrants chimiques !), et dont le 2003 est le treizième apôtre du manga Les Gouttes de Dieu. (voir l’article de Libération)

Accords : confit de canard.

Publicités

Une réflexion sur “Bordelais – Francs Côtes de Bordeaux – Château Le Puy *****

  1. Pingback: Quel vin boire quand on est déprimé ? | LARRY LEVAN 20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s