Comment décrire les arômes d’un vin (version intermédiaire) ?

FAQ-Aromes-V2

Comme vu précédemment les 3 critères qui déterminent principalement les arômes d’un vin sont les cépages, la vinification et l’élevage.
Chaque cépage amène ses propres caractéristiques puisque les raisins sont différents. Exactement comme pour les pommes par exemple, où nous sommes tous capables de faire la différente entre une granny smith et une golden.
En ce qui concerne la vinification, elle influe sur le vin car c’est le moment où l’humain rentre en jeu et que plusieurs paramètres sont choisis : la date de vendanges, les méthodes de tri (avec ou sens rafle ?), les temps et température de fermentation…
Enfin l’élevage (selon la méthode et la durée) joue un rôle sur les arômes.

Mais également il existe un quatrième paramètre, et non des moindres : le terroir.
Par terroir, on parle de parcelles agricoles qui ont les mêmes caractéristiques : au niveau de la topographie (pente, exposition) et de l’environnement (la Pays_basque-vignes-2-Instamême terre, le même climat, les mêmes apports en eau, les mêmes vents).
Quand on parle d’un vin typique du terroir, c’est que le vin a les caractéristiques de ce que l’on produit (souvent de mieux) dans la région. C’est-à-dire que le vigneron n’a pas cherché à gommer d’où venait le vin, en jouant sur une vinif ou un élevage trop poussés. C’est souvent le cas pour les vins de Bourgogne, par exemple. Si vous êtes sur des Premiers Crus ou sur des Grands Crus, il y a aura sûrement écrit quelque part le nom du climat (= parcelle en Bourgogne) d’où les raisins proviennent.

Enfin tout ça pour dire qu’un chardonnay de Bourgogne a de grandes chances d’être différent d’un chardonnay du Chili. Ce qui est plutôt cool, parce que cela signifie qu’il nous reste encore plein de vins à goûter. Soif.

Bon, je ne suis pas un prof, et pour des explications du feu de dieu faudra repasser, mais j’ai créé ce petit tableau très (très très) simplifié des arômes selon les régions. C’est encore une fois de la vulgarisation (mais un peu moins que dans la version über simplifiée), mais le but est de vous donner des pistes. Après le mieux, c’est toujours de déguster un maximum…

Région

Couleur
– Sec/Moelleux

Arômes
(des vins classiques à complexes)

Matière

Alsace

Rouge – Sec

Cerise, fruits secs

Sensation fraîcheur

Blanc – Moelleux

Fleurs, fruits blancs, épices, miel, litchi (si gewurztraminer)

Souvent riche et gras

Blanc – Sec

Fruits frais, fleurs blanches

En fonction des cépages.
De peu parfumé (pinot blanc) à très
parfumé (muscat)

Beaujolais

Rouge – Sec

Fleurs (rose, pivoine), fruits rouges
(cerise)

Souvent gouleyant et frais

Blanc – Sec

Fruits secs, abricot, beurre

Très parfumé et rond

Bordeaux

Rouge – Sec

Fruits rouges, fruits noirs, bois,
vanille, réglisse, menthe

En fonction des AOC, de la concentration
des vins et de l’élevage

Blanc – Sec

Végétal, citron, poire, pêche

Souvent vif et nerveux

Blanc – Moelleux

Poire, miel, fleurs, brioches, fruits
secs

Riche et complexe

Bourgogne

Rouge – Sec

Cerise, fraise, cassis, griottes. Pour
les plus évolués : champignons, sous-bois, tabac, réglisse, cuir, musc….

Plus « légers » et « subtiles »
que les bordelais

Blanc – Sec

Pomme, agrumes, fleurs, beurre, noix,
champignon, pain grillé, abricot, épices

De simple et frais à über
complexe et très riche mais toujours harmonieux. Équilibre entre fraîcheur
et gras.

Languedoc

Rouge – Sec

Epices, fruits rouges, fruits noirs,
réglisse, garrigue, gibier

Puissants & généreux – mais attention
à l’équilibre

Blanc – Sec

Fleurs blanches, brioches, beurre

Souvent gras, et facile à boire car peu
acide.

Rosé

Fraise, pamplemousse

Léger et parfumé

Provence

Rouge – Sec

Fruits rouges, fruits noirs, herbes de Provence,
épices

Fruité et puissant

Blanc – Sec

Fruits blancs, fleurs blanches

Fruité et puissant

Rosé

Pamplemousse, fleurs

Très rafraichissant, léger et un peu
corsé

Sud Ouest

Rouge – Sec

Fruits rouges, réglisse, tabac, fumée

Ont du corps, et parfois des tanins un
peu trop prononcés

Blanc – Sec

Agrumes, fruits blancs, végétal

Rafraîchissant

Blanc – Moelleux

Abricot sec, miel, coing

Plus gras que la Loire, mais moins riche
que Bordeaux

Rosé

Fraise, framboise, pamplemousse

Ont du corps

Vallée de la Loire

Rouge – Sec

Fruits noirs, champignon, cuir, café

Vin droit, de léger à puissant

Blanc – Sec

Minéral, végétal, citron, fleurs
blanches, amande, acacia

Nerveux, minéral, sec

Blanc – Moelleux

Abricot, coing, fruits confits,
fruits secs

Agréable en bouche, car pas trop « lourd »

Rosé – Sec/Demi-sec

Fraise, rose, pamplemousse

Présent en bouche, souvent demi-sec

Vallée du Rhône

Rouge – Sec

Fruits rouges, fruits noirs, épcies, musc, cuir, violette

Corsé, présent, généreux

Blanc – Sec

Abricots, fruits blancs, noisettes, miel

Ont du corps et du gras

Mea culpa, toutes les régions n’ont pas été nommées – mais je vous laisse découvrir les vins de Corse, du Jura, de Savoie par vous-mêmes !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s