Bourgogne – Puligny/Chassagne-Montrachet – Domaine Ramonet *****

MAJ : juillet 2016

Le domaine : propriété mythique de la Côte de Beaune, le Domaine Ramonet existe depuis les années 1920. Aujourd’hui Noël Montrachet s’occupe du travail à la vigne, et son frère Jean-Claude de la vinification et de la commercialisation. Une partie négoce existe également aujourd’hui sous le nom de Jean-Claude Ramonet. Sur les 17 hectares, 24 appellations sont proposées dont Chassage-Montrachet (en villages, premier cru et grand cru).
Je suis fan des vins du Domaine Ramonet qui, en plus d’être excellents, sont d’un très bon rapport qualité-prix.

Les vins dégustés :
Domaine Ramonet – Chassagne-Montrachet – 2012
Domaine Ramonet – Puligny-Montrachet – 2009
Jean-Claude Ramonet – Chassagne-Montrachet 1er Cru – Les Vergers – 2014

 

Domaine Ramonet – Chassagne-Montrachet – 2012

Bourgogne - Chassagne-Montrachet - Domaine Ramonet - 2012

Date : juillet 2016
Lieu de dégustation : au restaurant au Fil du Zinc à Chablis
Prix :
55 euros au restaurant
Cépage : chardonnay

Robe : limpide de couleur jaune citron d’intensité medium à reflets or.

Nez : net, d’intensité medium sur des notes de pêche croquante, poire, abricot, beurre, œuf, foin, crème et une pointe de vanille.

Bouche : croquante à l’attaque elle devient moelleuse en milieu de bouche équilibrée par une fraicheur (acidité) très agréable. La palette aromatique et large et évolue au cours de la dégustation passant de notes d’agrumes (pamplemousse, kumquat), de pêche jaune, de crème et de beurre. Le vin est tendre et frais jusqu’en finale où on retrouve ses notes de beurre et de vanille.

Avis : un excellent vin qui séduira débutants comme amateurs.

 

Domaine Ramonet – Puligny-Montrachet – 2009

Puligny-Montrachet - Domaine Ramonet - 2009 - InstaDate : mars 2014
Occasion : lors d’un cours-dégustation sur les Bourgognes blancs
Prix : 50 euros
Cépage : chardonnay

Robe : jaune à reflets verts.

Nez : très particulier (pour quelqu’un qui n’en a jamais bu, j’entends). Un arôme fumé, apparemment typique de l’AOC, très présent. Cela prend carrément tout le nez, et ne laisse apparaître que quelques notes de silex… (fumée & silex, oh yeah)

Bouche : une attaque vive, avec des arômes de beurre mais surtout de fumée & silex à donf. Waouh. On sent la puissance et le caractère de ce vin qui mélange son côté gras beurré, avec ces arômes très minéraux. Et hop, une note de champignons au passage.

Avis : attention, on a affaire à un vrai BOUMCHICKIBOUM vin. Le vrai. Celui qui me fait vibrer et qui me réconcilie dare-dare avec la Bourgogne. Gros étonnement personnel, je ne me saurais pas cru capable d’apprécier un vin dont les arômes principaux sont fumée et silex. C’est formidable de se rendre compte de l’évolution de ses propres goûts.

Accords : poisson type turbot, crustacé ou (rien à voir, mais j’en ai l’eau à la bouche 🙂 risotto.

 

Jean-Claude Ramonet – Chassagne-Montrachet 1er Cru – Les Vergers – 2014

Date : avril 2017
Lieu de dégustation : à la pizzeria Kong (Beaune)
Prix : 63 euros sur place
Cépage : chardonnay

Robe : limpide, de couleur jaune or très pâle.

Nez : net, d’intensité medium sur des notes minérales, de fleurs blanches et de bois. L’aération avant dégustation étant très courte (moins de 30 minutes) le vin est encore fermé sur lui même.
Le lendemain : le vin est plus expansif avec des parfums de vanille, bois, fruits exotiques et une très grande minéralité.

Bouche : vin sec, d’acidité medium, de corps medium, et c’est surtout la minéralité qui marque avec les parfums frais de pierre à fusil, menthe et citron vert accompagnés de notes d’élevage.
Le lendemain : la bouche est plus dynamique, plus massive mais toujours aux contours un peu tranchants. Les parfums mélangent toujours grande minéralité, fruits exotiques et fleurs blanches, avec en sous-jacent les notes d’élevage.

Avis : on adore toujours le domaine Ramonet, mais on aurait bien aimé qu’on nous conseille au restaurant une bouteille qui était un peu plus mature et donc plus expressif. Mais le lendemain on en a bien profité. Une caractéristique de ce vin est que la minéralité est plus importante que ce que j’avais plus précédemment goûté de cette maison. A garder au moins 2-5 ans en cave pour que le vin exprime mieux son potentiel.

 

Publicités

2 réflexions sur “Bourgogne – Puligny/Chassagne-Montrachet – Domaine Ramonet *****

  1. Pingback: Corton-Charlemagne Grand Cru – Marc Colin & ses Fils – 2007 | Le vin des débutants

  2. Pingback: Puligny-Montrachet – Domaine Berthelomot – Les Levrons – 2012 | Le vin des débutants

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s